Retour Articles Vies de famille

Handicap : vers un taux d’emploi de 6% d’ici 2024 ?

Plus d’un million de personnes en situation de handicap ont aujourd’hui un emploi. Une dynamique favorable depuis six ans, pour laquelle tous les voyants restent au vert. Le point sur les actions à mettre en œuvre pour poursuivre cette croissance.  

 

Intégrée à la Loi pour la liberté de choisir son Avenir Professionnel, la Loi Handicap votée en 2018 a représenté un tournant pour de nombreux demandeurs d’emploi. Depuis, le taux de chômage des personnes en situation de handicap connaît une décrue constante, passant de 18% lors de la mise en application de la loi, à 13% aujourd’hui. 
Cette tendance permet à Christophe Roth, Président de l’Agefiph, de se montrer confiant : « La Loi Handicap de 2018 a eu un véritable impact : il y a une réelle volonté des entreprises de recruter ces demandeurs d’emploi et d’être plus inclusives. Cela fait partie de leur stratégie Rh, au même titre que l’égalité hommes-femmes. »  Résultat ? 1 100 000 personnes en situation de handicap sont actuellement salariées.  

 

Des efforts à poursuivre 

Des chiffres que relativise néanmoins le Président d’Agefiph : « Le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap est encore élevé : 500 000 personnes sont concernées. La situation évolue mais il faut rester prudents. » 
Le contexte socio-économique joue en la faveur de cette problématique : de nombreux métiers sont en tension dans plusieurs secteurs, qui souffrent d’une pénurie globale de main d’œuvre. Les entreprises du transport, de l’hôtellerie-restauration, de l’agro-alimentaire, du tertiaire et du numérique en particulier, ont des besoins élevés en recrutement. 
L’aspect culturel contribue également à cette dynamique positive : « Les messages sur la différence et l’accueil du handicap portent leurs fruits : les regards changent, le handicap est mieux connu et il y a une plus grande ouverture d’esprit à son égard », se réjouit Christophe Roth. 

 

Taux d’emploi et handicap : objectif 6% ?

Dépasser les 4% jusqu’à atteindre 6% de taux d’emploi des personnes en situation de handicap d’ici 2024 : c’est l’objectif fixé par Christophe Roth et l’Agefiph. Et pour l’atteindre, de nombreux chantiers ont déjà commencé : « Nous venons de signer une convention de partenariat avec Burger King, le Groupe Mousquetaire, E. Leclerc pour atteindre plus de 300 recrutements de salariés en situation de handicap pour chacun. » L’accompagnement sur-mesure des entreprises et en particulier de leurs référents handicap se poursuit également.
Autre levier d’actions ? La communication : à l’aide de campagnes, d’événements comme la 26ème semaine pour l’emploi des personnes en situation de handicap (du 14 au 22 novembre prochains), ou encore de podcasts (notamment avec Le Monde), l’Agefiph poursuit doucement mais sûrement son idéal : le plein emploi.

 

  

Mots clés

Mots clés

Chômage

demandeur d’emploi

emploi

handicap

travail

Ca peut aussi vous intéresser

Handicap
Handicap
Handicap

Article

10.10.2022

Les JO 2024 peuvent briser la frontière entre olympique et paralympique