Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Manger mieux et dépenser moins !

Avec quelques bonnes habitudes, il est facile de dépenser moins pour remplir nos assiettes, sans pour autant renoncer à se faire plaisir. Voici quelques conseils pour des repas plus économiques et plus équilibrés.

 

« L’alimentation, c’est trois occasions par jour de jeter moins, de manger plus sainement et d’économiser les ressources de la planète comme celles de son porte-monnaie ! » C’est la définition enthousiaste de Laurence Gouthière, en charge de la lutte contre le gaspillage alimentaire à l’Agence de l’environnement de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Un gaspillage difficile à percevoir, mais qui représente pourtant 30 kilos, soit plus de 100 euros, par an et par personne ! Pour l’éviter, pas de secret : planifier et faire en sorte que toute la famille se sente concernée en adoptant les bons gestes. «C’est du bon sens, mais une liste de courses suppose d’avoir fait l’inventaire de son frigo et prévu ses menus, indique la spécialiste. Ainsi, dans le magasin, on gagne du temps, on résiste aux promotions trompeuses, on achète juste ce qu’il faut.»

 

Une salade entière plutôt qu’un cœur de laitue 

Préparer des repas avec des produits bruts coûte beaucoup moins cher que d’acheter des produits transformés et des plats préparés. Souvent, c’est aussi l’occasion de garder une portion à emporter pour un déjeuner sur son lieu de travail. « Les fruits et légumes de saison sont plus savoureux et vendus au plus juste prix. Achetés auprès de producteurs locaux, ils coûtent moins chers en transport et profitent à l’économie locale, rappelle Laurence Gouthière. C’est une bonne façon de prendre conscience du travail nécessaire pour les récolter et de la vraie valeur de ce qu’on met dans notre assiette. On hésite tous à jeter un reste de saumon, mais pas un bol de riz. » Pour les dates limites, faites-vous confiance. « Regarder, sentir et goûter le produit évite bien souvent de le jeter. C’est notamment le cas du yaourt, plus il est nature, moins il y a de risque » nous rassure l’experte.

 

Bien dans son assiette

La viande a un fort impact environnemental et un coût. Pour se faire plaisir, mieux vaut donc privilégier la qualité à la quantité et garder en tête qu’un poing serré représente une portion raisonnable en fonction de son âge. Ainsi, « depuis 2019, la loi EGAlim impose un repas végétarien par semaine dans les cantines scolaires, indique Laurence Gouthière. C’est un levier pour faire évoluer les mentalités et apprécier de nouvelles saveurs. » Cuisiner plus de légumes secs peut remplacer la viande et, là encore, faire baisser l’addition. Pour bien les doser, achetez-les en conserve ou utilisez un bol doseur. L’autre bon réflexe consiste à cuisiner ses restes avec l’aide de sites et d’applis tels que Marmiton ou Frigo Magic et leurs recettes anti-gaspi qui évitent la panne d’inspiration. Changer ses habitudes peut se faire par étape, pendant les vacances, le week-end ou un jour par semaine. Petit à petit, la liste de courses, l’eau du robinet et le repas de restes deviendront des gestes évidents et gagnants pour votre budget, votre santé et l’environnement.

 

Pour aller plus loin

« Territoires zéro déchet, zéro gaspillage : découvrez les 10 nouvelles nouvelles publications de l’ADEME » sur le site ZéroWaste France Territoires Zéro Déchet, Zéro Gaspillage : découvrez les 10 nouvelles publications de l’ADEME | Zero Waste France


Nos articles :

« Manger sain pour vivre mieux » Manger sain pour vivre mieux | Bienvenue sur Caf.fr
 

 

Mots clés

Mots clés

Alimentation

 ‐ 

Budget

 ‐ 

Environnement

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

16.09.2022

Sommeil du bébé : le comprendre pour mieux le vivre