Retour Articles Vies de famille

Le logement étudiant autrement : la Kaps de Villejuif

On les appelle les kapseurs. Tout au long de l’année scolaire, ces jeunes s’engagent au sein de leur quartier pour améliorer la vie des habitants en contrepartie d’un logement en colocation à moindre frais.

 

D’un côté, des jeunes qui cherchent désespérément un logement dont le loyer correspond à leur budget. De l’autre, une association, l’Afev (Association de la fondation pour la ville), en quête de jeunes volontaires motivés pour mener des actions citoyennes. Les deux rassemblés, cela donne les Kaps, pour « kolocation à projets solidaires ». Ouverte en 2019, la Kaps de Villejuif a été spécifiquement conçue pour relever ce projet collectif. Au total, le bâtiment sobre et autonome en énergie (normes Passivhauss) compte 17 logements de trois à cinq personnes. « Nous recrutons des jeunes entre 18 et 30 ans qui sont étudiants, apprentis, jeunes actifs ou en service civique, après validation de leur dossier », explique Pauline Bombrun, chargée de développement local à l’Afev, qui les encadre.


Loyer modéré

Principal avantage : un coût de loyer réduit, compris dans une fourchette entre 200 et 300 euros et éligible aux Apl.
« L’argument financier attire forcément les candidats. Mais cette forme de colocation leur ouvre la possibilité de vivre une expérience enrichissante qui peut être valorisée par la suite professionnellement », ajoute Pauline Bombrun.
Depuis septembre, Anastasia, 23 ans, partage un 100 m2 avec deux autres camarades pour un loyer de 300 € : « L’expérience vécue est celle de n’importe quelle colocation : on mange, on regarde des films ensemble, on se dispute parfois pour savoir qui doit faire le ménage… Sauf que nous avons l’avantage d’être soudés par ces projets solidaires sur lesquels on travaille collectivement toute l’année ». Atelier d’inclusion numérique, initiation au théâtre, sensibilisation au développement durable… de nombreuses actions de solidarité sont envisageables pour et avec les habitants du quartier. « C’est parfois compliqué à mettre en place. Mais je rencontre des personnes qui partagent les mêmes valeurs que moi et qui ont la même soif de s’engager », sourit l’étudiante en épistémologie des sciences humaines à Paris.


Équilibre de vie

Pour ce qui est du temps consacré, les kapseurs estiment que c’est tout à fait compatible avec leurs études. « En plus des projets solidaires collectifs, nous accompagnons durant l’année scolaire un jeune du quartier pour faire du mentorat, c’est-à-dire de l’aide aux devoirs, mais aussi de l’éveil culturel. Au final, notre investissement représente cinq heures de bénévolat par semaine », précise Anastasia.
Loin d’être « gadget », ces initiatives sont jugées très positives par tous. « Les jeunes sont en complète immersion dans les quartiers où ils sont à la fois bénévoles et habitants. Ce qui donne plus de légitimité à leurs projets et favorise une réelle mixité sociale. Ils sont très volontaires et beaucoup d’entre eux prolongent l’expérience sur plusieurs années », souligne Pauline Bombrun. Lancées en 2010 par l’Afev, les Kaps sont actuellement implantées dans 40 villes et impliquent plus de 800 jeunes en colocation dans 78 quartiers.

 

Pour aller plus loin : 

« Présentation des Koloc’ à projets solidaires (Kaps) » sur le site de l’Association de la fondation étudiante pour la Ville (Afev)

« Synthèse de l’étude « Kaps – Kolocations à projets solidaires : des organisateurs sociaux dans les quartiers prioritaires » sur le site de l’Afev

« Jeunes : trouvez votre logement » sur le site de l’Anil
 

Nos articles :

« Kaps : des colocations solidaires à loyers modérés »

« Votre aide au logement étudiant 2022 »
Simulation, demande, suivi de dossier… Pour mon aide au logement

« Les aides au logement de la Caf »
Pour connaître le montant auquel vous avez le droit, faites une simulation en ligne sur le site caf.fr.

« 5 conseils pour trouver un logement étudiant »


Mots clés

Mots clés

colocation

jeunes

service civique

solidarité

aide personnalisée au logement

APL

Ca peut aussi vous intéresser

Logement
Logement
Logement

Article

04.11.2022

Que faire si votre logement n’est pas décent ?