Retour Articles Vies de famille

Comment aider ses enfants à bien vivre un déménagement ?

Changement de chambre, de rue, parfois d'école et même de pays : chez un enfant, un déménagement peut engendrer une certaine anxiété. Pour qu'il aborde ce changement avec le plus de sérénité possible, il est essentiel de dialoguer en amont avec lui.

 

Qu'il soit encore à la crèche ou déjà dans le secondaire, un enfant va toujours vivre un déménagement comme un bouleversement. « Lors d'un déménagement, on quitte un endroit et donc des repères, des habitudes mais aussi des souvenirs : cela touche au concept d'attachement, explique Paul Chambon, psychologue clinicien. Et plus les changements sont grands, plus les difficultés peuvent être importantes. »

 

Ne rien cacher aux enfants

Changer de quartier tout en restant dans le même établissement scolaire s'avère en effet toujours plus simple que lors d'un déménagement dans une autre ville ou un autre pays. Dans tous les cas, il recommande de ne rien cacher aux enfants, quel que soit leur âge, car ils risquent d’être d’autant plus anxieux s’ils sentent que quelque chose se trame. Il faut bien sûr adapter ses explications à l'âge de son enfant. Par exemple, à partir du collège, les amitiés prennent une place prépondérante et un changement d'école peut donc être très mal vécu. « Flexibilité, écoute et compassion sont alors de mise, même si l'adolescent se fera d’autres amis dès la semaine suivante. »

 

« Garder l'espace de discussion ouvert »

« Une fois le déménagement évoqué, il faut garder l'espace de discussion ouvert avec son enfant pour que ce dernier puisse exprimer ce qu'il ressent », quelle que soit sa réaction première. Si un changement d'école est nécessaire, le psychologue conseille de bien expliquer aux enfants qu'ils pourront maintenir un contact avec les personnes auxquelles ils tiennent via des messages, des appels mais aussi grâce aux périodes de vacances qui pourront être l'occasion de retrouvailles. Afin que l'enfant n'en veuille pas à ses parents, il est par ailleurs important de lui expliquer les raisons de ce déménagement. Cela l'aidera à l'accepter.

 

Faire du déménagement un projet partagé

Paul Chambon recommande par ailleurs de les impliquer dans le processus de déménagement en les faisant par exemple participer à la préparation des cartons, en les emmenant visiter le nouveau logement, mais aussi en leur demandant leur avis sur l'aménagement du nouveau logement, afin qu'ils s'y sentent bien rapidement. Recréer un espace qui ressemble au logement précédent peut aussi aider les enfants à retrouver leurs habitudes et donc à les rassurer. « Dans la chambre, on peut par exemple orienter le lit de la même façon, utiliser les mêmes draps, choisir une disposition similaire pour le bureau, etc. »


 

Mots clés

Mots clés

enfant

déménagement

changement

habitudes

logement

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

05.01.2024

Déplacements pendant la grossesse : quelles conditions ?