Retour Articles Vies de famille

Sports pour les séniors : que du positif !

Avec ses bienfaits sur le corps et sur le mental, le sport est bon pour la santé à tout âge. Mais pour les seniors, faire du sport demande quand même quelques précautions. Les conseils du Docteur Véronique Cressot, gériatre au CHU de Bordeaux.

 

Pour la gériatre Véronique Cressot, spécialisée en rééducation fonctionnelle au CHU de Bordeaux, « bouger est important pour la santé mais inutile de compter se mettre au karaté à 70 ans ! » Première précision donc : à moins d’avoir été un athlète dans son jeune âge, « se mettre à faire du sport » à l’âge de la retraite doit rimer avec modération.


Pour autant, une activité physique régulière est fortement recommandée à raison de 20 minutes trois fois par semaine. Synonyme de bien-être, de souplesse et de forme physique et mentale, l’activité physique aide à rester en forme. « Elle réduit l’anxiété, les troubles du sommeil et a un impact positif sur l’humeur en général », souligne Véronique Cressot. Chose importante, faire du sport est aussi un facilitateur de lien social. Par exemple, la marche nordique ou la randonnée en club sont excellents, et ont l’avantage de proposer des groupes pour les débutants. Autres sports à envisager : la natation et l’aquagym puisque « l’eau permet une mobilité tout en souplesse pour les articulations ». Pour les personnes plutôt sujettes au stress et à l’insomnie, les arts martiaux doux sont indiqués. « L’action apaisante du tai chi ou du qi gong sur les patients angoissés est impressionnante », reprend la gériatre. En plus de l’action de renforcement musculaire et articulaire, de ses vertus socialisantes et de ses bienfaits sur l’humeur, des études montrent que l’activité physique chez les sujets âgés permet une stimulation cognitive intéressante. Que du positif !

 

Facile à pratiquer

Mais attention, avant de vous y mettre, quelques précautions s’imposent. « Faire appel à un moniteur spécialisé est une bonne idée car ils sont formés pour s’adapter à l’âge et aux capacités de chacun. » Pour Véronique Cressot, il est primordial de choisir un sport cohérent avec son rythme de vie et facile à pratiquer : « on ne révolutionne pas son quotidien à 75 ans ! » Autre aspect important, la notion de plaisir : « il faut que l’activité vous plaise et que ça ne soit pas une corvée, sinon ça ne marchera pas ! » Dernier conseil : avant toute décision de pratiquer un sport, un bilan médical est indispensable. Réalisé par votre généraliste, il vous permettra de choisir un sport adapté à votre âge, à votre terrain médical et à vos attentes.
 

Mots clés

Mots clés

retraite

santé

séniors

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

11.01.2023

Comment aider ses enfants à bien vivre un déménagement ?