Retour Articles Vies de famille

Rentrée : les clés pour bien démarrer l'année scolaire

Nouvel emploi du temps, retrouvailles avec les camarades, retour des devoirs… la rentrée scolaire approche et apporte avec elle son lot de changements. Voici quelques conseils qui vous aideront à conserver la bonne humeur des vacances pour le jour J.

 

Avec la rentrée scolaire, une certaine effervescence s’empare des familles, entre appréhensions, achats et démarches administratives. « La rentrée est souvent plus chargée d’angoisses pour les parents que pour les enfants », note Aurore Delon, professeure des écoles à Grenoble (38). Pour apaiser les esprits, pas de secret, il s’agit d’anticiper les éventuelles difficultés.


Cahiers de vacances

Se remettre au travail scolaire avant la rentrée ? « De juillet à début août, ce sont les vacances bien sûr ! Mais rien n’empêche pour les enfants de garder de petits automatismes, par exemple en comptant la monnaie quand on est au marché ou en écrivant dans un cahier ce que l’on a aimé faire durant la semaine. En fait, tout ce qui va donner du sens au travail fait en classe ! », souligne Aurore Delon, qui conseille d’attaquer les cahiers de vacances deux à trois semaines avant la rentrée. « Il faut le prendre comme un jeu. Si cela devient une bataille avec votre enfant, ça ne sert à rien. L’encourager, éveiller sa curiosité, lui montrer qu’il en est capable lui donnera confiance ».


Plus généralement, on peut aussi rappeler les règles en vigueur à la maison – différentes de celles de chez papy et mamie ou de la plage – et prendre le temps de les expliquer. Tenir son bureau rangé, limiter l’utilisation des écrans, se coucher plus tôt, autant d’habitudes à reprendre pour être dans les meilleures dispositions possibles. « En rétablissant quelques repères, vous rendrez service aux enseignants, mais surtout à votre enfant », insiste l’enseignante. Côté fournitures scolaires : « Avant de vous lancer, faites un tour d’horizon de vos stocks et privilégiez des fournitures robustes, simples, si possible sans composants allergisants ou irritants ».


Et côté santé ?

La rentrée est un bon moment pour faire le point sur la santé de son enfant. Faire vérifier sa vue ou son audition, surtout au moment de l’entrée en CP, est une bonne initiative en soi. D’un point de vue plus pratique, penser par exemple à vérifier que l’on est bien assuré et à jour des vaccins*. En cas d’allergies alimentaires, il est indispensable de faire une demande de projet d’accueil individualisé (Pai) auprès de l’établissement scolaire afin de décrire précisément le régime alimentaire de l’enfant. « Ne pas hésiter à rencontrer l’enseignant pour lui confier les difficultés de votre enfant, qu’il s’agisse de sa santé ou de sa scolarité. C’est encore le mieux ».


Et si votre tout petit n’est pas propre ? L’âge de l’acquisition de la propreté varie d’un enfant à l’autre. Néanmoins, l’entrée à l’école peut instaurer une pression pour l’enfant comme pour les parents. « Les parents doivent se rassurer, l’école est souvent un accélérateur. S’il n’est pas encore propre, leur enfant va rapidement vouloir faire comme les autres ». Encore un bienfait de l’école et de la vie en communauté.


* Pour lutter contre la poliomyélite, deux rappels à 6 ans puis à 11-13 ans sont notamment imposés.

 

Mots clés

Mots clés

école

parents

éducation

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

25.01.2023

Mon enfant est transgenre, comment bien l’accompagner ?