Retour Articles Vies de famille

Logement : la colocation pour louer sans garant

Revenus insuffisants ! C’est ce qui est malheureusement trop souvent répondu aux jeunes qui cherchent un logement. Encore plus lorsqu’ils n’ont pas de garant. Dans ces conditions, la colocation peut-être une solution intéressante. Attention : elle n’est pas possible entre époux ni entre personnes pacsées. 
 

La clause de solidarité pour une colocation de confiance

Dans les autres cas, vous pourrez y accéder via un bail individuel ou via un bail unique, dans lequel tous les colocataires sont inscrits. « Dans ce dernier cas, il y a souvent une clause de solidarité qui oblige un colocataire à payer la totalité du loyer si un autre est défaillant », soulève Sonia Sautre-Taillard, juriste au sein du groupe CDC Habitat, filiale immobilière de la Caisse des dépôts.

Cet engagement est donc sérieux et il vaut mieux s’installer avec une personne de confiance. Néanmoins, la loi encadre désormais mieux cette pratique. Un colocataire peut ainsi donner congé quand il le souhaite. La clause de solidarité se termine à la fin du préavis, lorsqu’un nouveau vient le remplacer. « Dans tous les cas, la solidarité s’éteint dans un délai de 6 mois. »  

Dans le cas d’un bail individuel, chaque colocataire aura un bail indépendant. C’est une solution plus simple car, une fois le bail résilié, le dépôt de garantie est restitué et il n’y a pas de solidarité.
 

Questions de caution et de garantie

Selon votre situation, une personne peut également se porter garante du paiement de votre loyer, uniquement par un seul colocataire. Lorsque ce dernier quitte le logement, l’engagement prend fin au bout de 6 mois, au plus tard. 

Pour sécuriser le paiement des loyers, le propriétaire peut aussi demander une garantie. Dans ce cas, le dispositif Visale est un atout précieux. « Il est possible, notamment, pour des jeunes qui ont entre 18 et 30 ans et des salariés de plus de 30 ans, mais qui ont des revenus inférieurs ou égaux à 1500 €, précise Sonia Sautre-Taillard. Dans le parc privé, elle garantit les loyers dans la limite de 36 mensualités. »  

À envisager, également, Loca-pass est une avance du dépôt de garantie versée par Action Logement à tous les salariés du secteur privé, sans condition de revenus, ainsi qu’aux moins de 30 ans en formation professionnelle ou en recherche d’emploi. Vous disposez désormais de solutions pour accéder au logement. Il va maintenant falloir penser au déménagement…
 

Pour aller plus loin

Mots clés

Mots clés

logement

colocation

loyer

Ca peut aussi vous intéresser

Logement
Logement
Logement

Article

27.12.2022

Immobilier : les seniors ont aussi leur mot à dire