Retour Articles Vies de famille

« La Nuit du Handicap permet de se mettre à la place de l’autre »

INTERVIEW. Christine Rény est coordinatrice de La Nuit du Handicap, pour Vies de Famille elle présente l’association, les valeurs qu’elle porte et les événements organisés à cette occasion pour sensibiliser sur les questions de handicap.

 

Vies de famille : Qu’est-ce que la Nuit du Handicap qui se déroule le 11 juin prochain ?

Christine Rény : C’est une grande soirée joyeuse et conviviale que l’on organise sur les places publiques de toutes les villes de France qui souhaitent y participer. Il y a une trentaine de communes concernées de la Normandie au midi, et du Sud-Ouest à la région parisienne. L’objectif principal est de faciliter la rencontre entre les habitants et les personnes handicapées

 

Que peut découvrir le public ?

Nous demandons aux associations sur place d’organiser des activités qui impliquent le public et des actions qui permettent le lien ou la rencontre avec les personnes handicapées. Il y a souvent des spectacles, des ateliers artistiques et culturels. Nous organisons aussi, quand c’est possible, des démonstrations d’handisport. Par exemple un match de foot ou de basket où tout le monde est dans un fauteuil roulant. L’idée étant de se mettre à la place de l’autre. 

 

Quels sont vos objectifs ?

Nous aimerions développer la Nuit du Handicap dans plus de villes. Il suffit que des personnes bénévoles qui souhaitent organiser l’évènement nous contactent. C’est une occasion de créer du lien, de changer le regard sur le handicap et d’engager des actions réelles au quotidien. Alors n’hésitez plus : venez et participez à cette grande fête !
 

Mots clés

Mots clés

Handicap

sensibilisation

rencontre

Ca peut aussi vous intéresser

Handicap
Handicap
Handicap

Article

17.10.2022

Trisomie 21, les clés pour bien accompagner son enfant