Retour Articles Vies de famille

Enfants : faut-il encore prévoir des devoirs de vacances ?

Vous êtes sur le point de prendre la route des vacances mais anticipez déjà la rentrée des classes, avec une question : faut-il glisser des cahiers dans la valise de vos enfants pour qu’ils ne perdent pas tout ce qu’ils ont appris en classe ?

 

Début juillet, Camille Delorme quitte Paris le temps d’un week-end pour déposer Chloé et Adrien chez ses parents dans le Loiret. « Mon fils entre au collège à la rentrée, et le rythme va changer pour lui. J’aimerais donc qu’il arrive en ayant au moins une base de connaissances solides. » Quant à sa fille Chloé, elle doit passer en CM1 et rencontre quelques difficultés en mathématiques. « Je vais demander à mes parents que chaque jour, ils étudient un peu, au moins en juillet, avant de les retrouver en août pour de vraies vacances sans devoirs », explique Camille Delorme.

 

À partir de l’école élémentaire

Professeure des écoles à Lyon, Mathilde Remy explique que ces devoirs peuvent être utiles à tous les âges « à partir de la fin du CP ». « Dans ma classe, je le recommande surtout aux élèves qui n’ont pas fait une bonne année et pour qui les deux mois d’été peuvent s’avérer utiles pour consolider des acquis encore fragiles. »


En fin d’année, chacun de ses élèves repart avec un bilan de ses compétences et peut donc cibler celles qu’il faut retravailler avant le passage dans la classe supérieure. « Pour les parents comme pour les enfants, cela peut permettre d’aborder sereinement la rentrée, mais il faut que cela soit bien vécu par tout le monde pendant l’été. »

 

Encadrer la réalisation des devoirs de vacances

Pour que cela leur soit vraiment utile, les enfants doivent en effet être accompagnés dans la réalisation de leurs devoirs, comme c’est le cas au cours de l’année scolaire. « Un enfant qui a des difficultés ne va pas s’en sortir s’il se retrouve seul face à son cahier. Cela risque de le frustrer davantage et d’être contre-productif », estime Mathilde Remy. 

Elle préconise donc de sacraliser des heures dédiées à cette activité, « comme pendant l’année scolaire ». « L’idéal est d’en faire un petit peu tous les jours pendant la semaine, en ne débordant pas sur les mercredis et les week-ends. Les parents peuvent mettre en place un petit rituel matinal avec leurs enfants, où ils les accompagnent dans la réalisation de quelques exercices avant de commencer la journée. » Comme à la maison, elle recommande aussi d’avoir un espace de travail qui soit propice à la concentration et permette à l’enfant d’être bien assis.

 

Acquérir d’autres savoirs

Parce que « les deux mois d’été sont aussi l’occasion de gagner en maturité et en curiosité », Mathilde Remy suggère de profiter des vacances pour que les enfants puissent faire de nouvelles découvertes. « L’été est le moment idéal pour développer les aspects créatifs, artistiques, sportifs des enfants, ce que l’école n’a pas toujours le temps d’explorer suffisamment. » 

Elle préconise donc de faire la part belle aux sorties culturelles et récréatives, aux moments conviviaux qui permettent aux enfants d’échanger avec des plus grands. Et à la fin de chaque journée, l’enfant pourra raconter ses activités dans un petit carnet de bord pour développer ses compétences en écriture. « Plus il a d’activités et plus il enrichira son vocabulaire ! »
 

Mots clés

Mots clés

devoirs

vacances

enfants

Ca peut aussi vous intéresser

Vie personnelle
Vie personnelle
Vie personnelle

Article

25.01.2023

Mon enfant est transgenre, comment bien l’accompagner ?