Retour Articles Vies de famille

Magazine Vie de Famille

Achat immobilier : faire appel à un courtier indépendant

Ils démarchent les banques à votre place pour vous proposer le meilleur prêt immobilier suivant votre situation. Ils vous conseillent durant votre projet d’acquisition. Gros plan sur les courtiers indépendants et sur les raisons de faire appel à eux.

 

Un courtier indépendant est un professionnel que l’on mandate, dans le cadre d’un projet d’acquisition immobilière, en vue de négocier les meilleures conditions de financement possibles auprès des banques, pour un montant et une durée donnés.

 

Une profession réglementée

Le métier « d’intermédiaire en opérations de banque » est une profession réglementée. Elle est sérieusement encadrée depuis l’entrée en vigueur, au 1er avril 2022, de la réforme du courtage. Les courtiers doivent désormais adhérer à une association professionnelle agréée. Leur formation continue annuelle devient obligatoire. Ils sont tenus de proposer à leurs clients le recours à un médiateur de la consommation.


« Le courtier indépendant est un expert du crédit et du droit, bien loin de la traditionnelle image du “super commercial” », affirme Bérengère Dubus, elle-même courtier à Montpellier (Hérault) et secrétaire générale de l’Union des Intermédiaires de Crédit, syndicat de la profession. « Le rôle du courtier consiste à tout négocier pour ses clients : taux d’intérêt, garanties demandées, assurance du prêt… Mais, au-delà, il les accompagne de la phase amont – par exemple pour définir un budget d’acquisition, ou pour choisir la bonne cible entre le neuf et l’ancien – jusqu’à la signature chez le notaire. »

 

Un recours avantageux pour les dossiers atypiques

Les avantages à faire appel à un courtier indépendant ? C’est d’abord un gain de temps considérable et des économies garanties sur le coût total du prêt. Les courtiers indépendants sont nombreux à nouer des partenariats avec les banques – des conventions mentionnées sur leurs mandats de courtage – qui les commissionnent et leur font bénéficier de conditions préférentielles. 


L’autre intérêt concerne les profils réputés atypiques, qui ont du mal à entrer dans le moule des critères d’acceptation des banques : famille monoparentale, auto-entrepreneur, mère en congé parental... Recourir à un courtier renforce alors les chances de voir son projet accepté par une banque.


« Suivant ses besoins, on peut faire appel à un courtier près de chez soi, pour un travail sur mesure, particulièrement intéressant quand on a un dossier un peu fragile et que sa faisabilité est en jeu, explique Bérangère Dubus. Les courtiers en ligne conviennent également pour les dossiers plus faciles, lorsqu’on cherche plutôt à optimiser les conditions du prêt. » 
En agence ou en ligne, les courtiers se rémunèrent sur honoraires : en général un pourcentage du prêt souscrit, avec application d’un plafond. Ces honoraires sont libres, mais doivent être affichés clairement.

 

Mots clés

Mots clés

logement

 ‐ 

argent

 ‐ 

propriétaire

Ca peut aussi vous intéresser

Logement
Logement
Logement

Article

31.05.2022

« Au secours j’ai des rats chez moi ! » : Qui est responsable ?