Retour Informations aides Vie personnelle

Action sociale enfance, jeunesse et parentalité

Tout comprendre sur l'action sociale pour l'enfance, la jeunesse et la parentalité

Dans le cadre de leur action sociale, les Caf financent des équipements et des services (crèches, accueils de loisirs, relais petite-enfance, lieux d’accueil enfants parents, centres sociaux, service de médiation familiale, etc.). Les Caf peuvent également accorder des aides financières, en complément des prestations versées.

 

Pour qui ?

Pour les familles.

Quel montant ?

Le montant des aides dépend de votre situation, de vos ressources et des offres de votre Caf.

Quelles conditions ?

Les conditions dépendent des aides disponibles et accordées.


Quelles sont les conditions pour en bénéficier ? 

Pour bénéficier des aides complémentaires liées à l’enfance et à la parentalité, vous devez contacter votre Caf.

 

Quels montants pouvez-vous percevoir ? 

Le montant dépend des aides ou de leur financement.

L’action sociale de la Caf concerne le financement des établissements ou dispositifs suivants : 

Les loisirs et le temps libre des enfants, des jeunes et des familles : les Caf subventionnent les accueils de loisirs sans hébergement (Alsh) et les accueils de jeunes en dehors du temps scolaire et pendant les vacances. Pour favoriser l’accès aux loisirs, ainsi que le départ en vacances de tous les enfants et adolescents, la plupart des Caf accordent notamment des aides financières aux familles (bons loisirs, bons vacances…) ou à des structures conventionnées. Les aides sont gérées soit par les Caf elles-mêmes, soit par Vacaf.

Le soutien aux familles : arrivée d’un enfant, maladie, séparation… Les parents peuvent faire appel à un service d’aide et d’accompagnement à domicile, financé par les Caf. Pendant une période, des professionnels spécialisés peuvent accompagner les parents dans leurs relations avec les enfants ainsi que dans la gestion de leur vie quotidienne (repas, courses, budget, démarches administratives…). Toute demande de la famille doit se faire auprès d’un service conventionné par la Caf et donne lieu à un diagnostic à domicile pour évaluer les besoins. Une participation financière calculée en fonction du quotient familial, est demandée.

Un accompagnement social personnalisé pour les plus fragiles : pour les familles séparées ou en cours de séparation, qui élèvent seules leurs enfants, qui sont touchées par le décès d’un proche (enfant, parent), qui ne peuvent plus payer leur loyer ou rembourser leur prêt. Dès qu’ils sont informés, les travailleurs sociaux des Caf contactent les familles, afin de faire le point sur leur situation et déterminer les actions à engager.

L’aide au Bafa (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) : les Caf proposent une aide financière une fois les 3 étapes du Bafa accomplies (aide qui peut être majorée pour les approfondissements petite enfance). Certaines Caf complètent cette aide pour réduire en partie les frais de formation du Bafa voire du Bafd (brevet d’aptitude aux fonctions de directeur). Ces diplômes permettent d’encadrer des enfants et adolescents dans les accueils de loisirs et des séjours de vacances. 

Pour vous renseigner sur le Bafa et vous inscrire : BAFA-BAFD

Pour obtenir l’aide nationale Bafa de la Caf : Formulaire de demande Caf

 

Pendant combien de temps pouvez-vous en bénéficier ? 

La durée dépend des aides accordées.


Vous êtes prêt à effectuer vos démarches ? 

 

Vous êtes allocataire / Vous n'êtes pas allocataire : 

Vous devez contacter votre Caf pour connaître les aides attribuées par votre Caf et prendre un rendez-vous pour étudier vos droits.

.