Retour Informations aides Handicap
Retour Informations aides Handicap

L’allocation journalière du proche aidant (Ajpa)

Tout comprendre sur l’allocation journalière du proche aidant

L’Ajpa s’adresse aux personnes qui arrêtent de travailler ponctuellement ou réduisent leur activité pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

 

Pour qui ?

Vous devez réduire ou cesser ponctuellement votre activité professionnelle pour vous occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

Quel montant ?

Il est fixé par journée ou demi-journée.

Quelles conditions ?

Vous devez avoir un lien étroit avec la personne aidée (conjoint, ascendant, descendant…) et habiter en France (Métropole et Dom).

 
Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

 

La personne AIDANTE doit :

- remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales ;

- être en activité professionnelle c’est à dire salarié public/privé ou d’un particulier employeur, travailleur indépendant, personne en formation professionnelle, demandeur d’emploi indemnisé ou représentant de commerce ;  

- être conjoint collaborateur d’une exploitation agricole ou d’une entreprise artisanale, commerciale, libérale ou agricole ;

- avoir un lien étroit avec la personne aidée : conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant ou vivre avec elle ou encore l’aider régulièrement ;

- habiter en France de façon stable et régulière ;

- réduire ou cesser ponctuellement son activité professionnelle pour aider ce proche en situation de handicap ou de dépendance ;

- avoir demandé un congé proche aidant à votre employeur.

 

À noter : vous ne pouvez pas bénéficier de l’Ajpa si vous êtes :

- à la retraite ou sans activité professionnelle, ou si vous ne bénéficiez pas d’indemnités chômage ;

- rémunérée par la personne aidée avec la prestation de compensation ou l’allocation personnalisé d’autonomie (Apa) ;

- bénéficiaire de prestations, allocations ou indemnités non cumulables : congés maternité, paternité, adoption, indemnisation d’interruption d’activité ou allocation de remplacement pour maternité ou paternité,  prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE), allocation aux adultes handicapés (Aah), complément et majoration de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh), allocation journalière de présence parentale (Ajpp), allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie (Ajap).

 

La personne AIDÉE doit :

- avoir un lien étroit avec l’aidant ;

- habiter en France de façon stable et régulière ;

- avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph) ;

- être une personne âgée diagnostiquée Gir I à IV et bénéficiaire de l’allocation personnalisé d’autonomie (Apa) ; 

- être une personne invalide ou bénéficiaire de rentes d’accident du travail et de maladie professionnelle avec une majoration ou une prestation complémentaire de recours à une tierce personne.

 

Quels montants pouvez-vous percevoir ? 

Au 1er janvier 2022, les montants sont de :

58,59 € par journée ;

29,30 € par demi-journée.

Bon à savoir : 

Chaque membre du couple peut bénéficier de l’Ajpa. Dans ce cas, vous devez remplir chacun une demande ;

Vous pouvez prendre l’Ajpa par demi-journée ;

L’Ajpa est soumise au prélèvement à la source ;

Elle ouvre droit automatiquement à l’assurance vieillesse des parents au foyer.

 

Pendant combien de temps pouvez-vous en bénéficier ? 

L’Ajpa est versée dans la limite de 66 jours sur toute la durée de votre carrière professionnelle.
Vous pouvez prendre ces jours par demi-journée dans la limite de 22 jours par mois.
Vous pouvez bénéficier de l’Ajpa pour une ou plusieurs personnes aidées.

 

Vous êtes prêt à effectuer vos démarches ?

Vous êtes allocataire : 

Vous pouvez faire votre demande d’Ajpa en ligne dans Mon Compte > Rubrique Simuler ou demander une prestation.

À noter : 

- chaque mois, vous recevez une attestation à compléter et à retourner à votre Caf afin de percevoir votre allocation ;

- vous pouvez suivre le solde de vos 66 jours dans l’Espace Mon Compte > Rubrique Mes paiements et mes droits.

Vous n’êtes pas allocataire : 

Vous pouvez télécharger une demande d'Ajpa dans la rubrique Faire une demande de prestation > La maladie et le handicap. Vous devez d’abord créer votre espace personnel pour faire votre demande.

 

Tout comprendre sur l’allocation journalière du proche aidant

L’Ajpa s’adresse aux personnes qui arrêtent de travailler ponctuellement ou réduisent leur activité pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

 

Pour qui ?

Vous devez réduire ou cesser ponctuellement votre activité professionnelle pour vous occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

Quel montant ?

Il est fixé par journée ou demi-journée.

Quelles conditions ?

Vous devez avoir un lien étroit avec la personne aidée (conjoint, ascendant, descendant…) et habiter en France (Métropole et Dom).

 

Quelles sont les conditions pour en bénéficier ?

La personne AIDANTE doit :

- remplir les conditions générales pour bénéficier des prestations familiales ;

- être en activité professionnelle c’est à dire salarié public/privé ou d’un particulier employeur, travailleur indépendant, personne en formation professionnelle, demandeur d’emploi indemnisé ou représentant de commerce ;  

- être conjoint collaborateur d’une exploitation agricole ou d’une entreprise artisanale, commerciale, libérale ou agricole ;

- avoir un lien étroit avec la personne aidée : conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant ou vivre avec elle ou encore l’aider régulièrement ;

- habiter en France de façon stable et régulière ;

- réduire ou cesser ponctuellement son activité professionnelle pour aider ce proche en situation de handicap ou de dépendance ;

- avoir demandé un congé proche aidant à votre employeur.
 

À noter : vous ne pouvez pas bénéficier de l’Ajpa si vous êtes :

- à la retraite ou sans activité professionnelle, ou si vous ne bénéficiez pas d’indemnités chômage ;

- rémunérée par la personne aidée avec la prestation de compensation ou l’allocation  personnalisé d’autonomie (Apa) ;

- bénéficiaire de prestations, allocations ou indemnités non cumulables : congés maternité, paternité, adoption, indemnisation d’interruption d’activité ou allocation de remplacement pour maternité ou paternité,  prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE), allocation aux adultes handicapés (Aah), complément et majoration de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (Aeeh), allocation journalière de présence parentale (Ajpp), allocation journalière d’accompagnement d’une personne en fin de vie (Ajap)

La personne AIDÉE doit :

- avoir un lien étroit avec l’aidant ;

- habiter en France de façon stable et régulière ;

- avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (Mdph) ; 

- être une personne âgée diagnostiquée Gir I à IV et bénéficiaire de l’allocation personnalisé d’autonomie (Apa) ; 

- être une personne invalide ou bénéficiaire de rentes d’accident du travail et de maladie professionnelle avec une majoration ou une prestation complémentaire de recours à une tierce personne. 

 

Quels montants pouvez-vous percevoir ? 

Au 1er janvier 2022, les montants sont de :

58,59 € par journée ;

29,30 € par demi-journée.

Bon à savoir : 

Chaque membre du couple peut bénéficier de l’Ajpa. Dans ce cas, vous devez remplir chacun une demande ;

Vous pouvez prendre l’Ajpa par demi-journée ;

L’Ajpa est soumise au prélèvement à la source ;

Elle ouvre droit automatiquement à l’assurance vieillesse des parents au foyer.

Pendant combien de temps pouvez-vous en bénéficier ?

L’Ajpa est versée dans la limite de 66 jours sur toute la durée de votre carrière professionnelle.
Vous pouvez prendre ces jours par demi-journée dans la limite de 22 jours par mois.
Vous pouvez bénéficier de l’Ajpa pour une ou plusieurs personnes aidées.

 

Vous êtes prêt à effectuer vos démarches ?

Vous êtes allocataire : 

Vous pouvez faire votre demande d’Ajpa en ligne dans Mon Compte > Rubrique Simuler ou demander une prestation.

À noter : 

- chaque mois, vous recevez une attestation à compléter et à retourner à votre Caf afin de percevoir votre allocation.

- vous pouvez suivre le solde de vos 66 jours dans l’Espace Mon Compte > Rubrique Mes paiements et mes droits.

Vous n’êtes pas allocataire : 

Vous pouvez télécharger une demande d'Ajpa dans la rubrique Faire une demande de prestation > La maladie et le handicap. Vous devez d’abord créer votre espace personnel pour faire votre demande.

 

L'allocation journalière du proche aidant (Ajpa) n'est pas versée à Mayotte. 

Qu'est ce que l'Ajpa ?

L’allocation journalière du proche aidant est une prestation attribuée aux personnes qui arrêtent de travailler ponctuellement ou réduisent leur activité pour s’occuper d’un proche en situation de handicap ou de perte d’autonomie d'une particulière gravité.

Elle peut aussi être ouverte sous certaines conditions, aux bénéficiaires d'indemnités chômage.

La personne aidante doit réduire :
  • son activité salariée du secteur public ou privé et avoir demandé un congé proche aidant à son employeur ;
  • son activité non-salariée (indépendant, micro-entrepreneur…) ;
  • son activité VRP ou salariée du particulier employeur.

La personne aidante doit aussi : 

  • avoir un lien étroit avec la personne aidée : conjoint, concubin, pacsé, ascendant, descendant ou toute autre, personne âgée ou handicapée avec laquelle elle réside ou qu’elle aide régulièrement et fréquemment.
  • Résider en France de façon stable et régulière.
La personne aidante ne doit pas : 
  • Être sans activité ou percevoir aucune indemnité chômage.
  • Être rémunéré par ce proche.
  • Percevoir des prestations, allocations, indemnités non cumulables.
  • Avoir perçu la totalité des 66 jours au cours de sa carrière professionnelle.
La personne aidante peut percevoir l’Ajpa si la personne aidée remplit les conditions suivantes :
  • Avoir un lien étroit avec l’aidant.
  • Résider en France de façon stable et régulière.
  • Avoir un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80% reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ou un degré de dépendance déterminé par le conseil départemental (évalué dans le GIR I à III).
  • Elle est versée dans la limite de 66 jours sur l’ensemble de la carrière professionnelle et son montant est de 58,59 € par journée et 29,30 € par demi-journée.

Les stagiaires de la formation professionnelle rémunérée doivent interrompre leur stage ;
L’Ajpa peut aussi être ouverte sous certaines conditions, aux aidants qui réduisent leur indemnisation chômage.

À noter : les personnes sans aucune activité professionnelle, ni indemnités chômage, ne peuvent pas bénéficier de l’Ajpa

 

Comment faire une demande d'Ajpa ?

Vous êtes allocataire : vous pouvez faire une demande d’Ajpa en ligne dans Mon Compte > Rubrique Demander une prestation.

Vous n’êtes pas allocataire : vous pouvez faire une demande d'Ajpa dans la rubrique Aides et démarches > Mes démarches > Handicap > La maladie et le handicap. Vous devez créer votre espace avant de faire votre demande de prestation en ligne. 

Chaque mois, vous recevrez une attestation à compléter et à retourner à votre Caf afin de percevoir votre allocation

Combien de temps puis-je bénéficier de l'Ajpa ?

L’Ajpa est versée dans la limite de 66 jours sur l’ensemble de la carrière professionnelle. Elle est fractionnable par demi-journée selon votre situation professionnelle.

Je suis retraité, puis-je bénéficier de l'Ajpa ?

Non, si vous n’exercez aucune activité professionnelle.
Si vous exercez une activité professionnelle en complément de votre retraite, vous devez cesser ponctuellement ou réduire votre activité pour bénéficier de l’Ajpa.

Je suis sans activité, puis-je bénéficier de l'Ajpa ?

Non, si vous n’exercez aucune activité professionnelle ou si vous ne percevez aucune indemnité chômage.
Si vous percevez des indemnités chômage, vous pouvez bénéficier de l’Ajpa.
Pôle emploi réduira votre indemnisation en fonction du nombre de jours pris au titre de l’Ajpa.