Retour Partenaires

Solidarité à la source et petite enfance :
les grands défis des Caf en 2024

 

 

Lors de sa conférence de presse du 18 janvier, Nicolas Grivel, directeur de la Caisse nationale des allocations familiales, a rappelé deux sujets majeurs pour les Caf pour 2024, à savoir la solidarité à la source et le service public de la petite enfance.

L’ objectif de la solidarité à la source est de parvenir, au premier trimestre 2025, à des déclarations trimestrielles de ressources préremplies, pour les du revenu de solidarité active (RSA) et de la prime d’activité, avec les données du dispositif de ressources mensuelles (DRM) déjà utilisées pour les aides au logement.

Pour la Cnaf, ce chantier doit apporter des améliorations à trois niveaux : une "stabilité des droits" renforcée, des déclarations fiabilisées (moins d’erreurs) et une diminution du non-recours aux prestations.

Côté petite enfance, les Caf vont devoir accompagner la mise en œuvre du service public de la petite enfance avec un objectif formalisé dans la COG 2023-2027 par la création de 35 000 places nettes en EAJE (établissement d'accueil du jeune enfant).

Un troisième chantier est aussi mentionné pour cette année : celui d’accompagner le démarrage de
, anciennement Pôle emploi Le concours des Caf est en particulier attendu pour tenir l’échéance du 1er janvier 2025, date à laquelle tous les bénéficiaires du RSA devront être inscrits sur la liste des demandeurs d’emploi.

Des défis qui seront menés main dans la main avec les partenaires de la Caf des Hauts-de-Seine.