Retour Articles Vies de famille

Astuces « en or » pour gérer son budget étudiant

Logement, transports, alimentation... Comment maîtriser son budget étudiant ? Inscrire ses dépenses dans un tableau Excel, comparer les offres, privilégier la nourriture maison... Les conseils de Maena, 18 ans, pour ne pas être dans le rouge.

 

Vous venez de faire vos premiers pas en tant qu’étudiant ? Si certains peuvent continuer à vivre chez leurs parents, pour d’autres, l’heure est venue de prendre leur indépendance... notamment financière !
684,50 euros, c’est le budget mensuel moyen d’un étudiant en 2020*, sans compter le coût des études. Sachant que les ressources mensuelles directes (bourse, salaires, aides publiques et familiales) s’élèvent à 582 euros, il faut redoubler d’ingéniosité pour ne pas virer au rouge !
De l’ingéniosité, Maena, 18 ans, en a à revendre. Étudiante en droit à l’université Panthéon-Assas Paris II, elle a quitté le cocon familial en 2020. Si elle était, à l’origine, un véritable panier percé, elle a appris à gérer son budget en écoutant podcasts et conseils de ses pairs, qu’elle transmet aujourd’hui à son tour...

 

Fixer un objectif à ne pas dépasser

« Le maître-mot : l’organisation ! », annonce-t-elle en préambule. Payez votre loyer à temps, et mettez, au besoin, une alarme dans votre calendrier pour ne pas l’oublier, afin d’éviter les désagréments avec votre propriétaire.
Pour avoir une vue d’ensemble sur vos finances, rien ne vaut la bonne vieille méthode du tableau Excel. « Inscrivez vos dépenses dans une colonne, vos revenus dans une autre, et mettez-les à jour régulièrement », conseille l’étudiante. Les plus pointilleux pourront les répartir selon différentes catégories : études (frais de scolarité, fournitures), logement (loyer, électricité), dépenses exceptionnelles (loisirs, vêtements), etc.
« Pour ne pas trop déborder, fixez-vous un objectif à ne pas dépasser. » Maena a pris l’habitude de faire ses comptes une fois par semaine afin d’adapter son train de vie en conséquence et de traquer les éventuels paiements frauduleux.

 

Faites jouer la concurrence !

Certains mois étant plus difficiles que d’autres, il peut être judicieux de demander une autorisation de découvert auprès de votre conseiller bancaire. Attention toutefois au taux d’intérêt ! « Profitez-en pour lui demander l’offre la plus adaptée pour épargner », conseille la jeune femme. Une somme, aussi minime soit-elle, mise de côté chaque mois, permet de parer aux éventuels imprévus. Si vos dépenses restent largement supérieures, vous pouvez évoquer, avec lui, l’idée d’un prêt étudiant.
Vous vous apprêtez à souscrire un nouveau contrat d’électricité et à ouvrir une ligne Internet ? « Renseignez-vous sur les meilleures offres et n’hésitez pas à faire jouer la concurrence », incite Maena. Pour profiter de loisirs au meilleur prix, veillez à toujours avoir votre carte étudiante sur vous. De nombreux cinémas, musées, théâtres et même restaurants offrent des tarifs préférentiels.
Côté alimentation, privilégiez toutefois la nourriture maison, a fortiori les fruits et légumes de saison, et préparez d’importantes quantités pour économiser temps et argent. « Si, comme moi, vous êtes en colocation, vous pouvez proposer à vos amis d’acheter “en gros“ puis de partager le repas », préconise Maena. L’occasion de leur dévoiler l’origine du mot « copain » – qui partage le même pain –, autour d’un dîner très bon (marché). En cas de difficultés, pensez également aux épiceries solidaires qui proposent des denrées de qualité à bas prix. La solidarité, ça paye !

 

*Observatoire de la vie étudiante, Conditions de vie des étudiants 2020.

 

 

Mots clés

Mots clés

astuces

conseils

étudiants

jeunes

budget

Ca peut aussi vous intéresser

Vie professionnelle
Vie professionnelle
Vie professionnelle

Article

02.11.2022

Avant, pendant, après : comment gérer un entretien d’embauche ?